[ INTERVIEW ] T-STONE, le jeune talent guadeloupéen !

Olala … touché mwen gadé mwen Olala … !! Vous avez forcément déjà entendu cet air. Le morceau Olala de T-Stone est un vrai tube ! Mais qui est-il ?

De son vrai nom Stephan Phobere, T-Stone est un jeune guadeloupéen passionné de musique. Il débute dans le milieu underground en 2013 et publie sa première composition sur YT. Agréablement surpris du succès, il décide alors de poursuivre ses rêves et de commencer sa carrière musicale.

Il signe alors son premier contrat et intègre la maison de production Sérénités Events, qui a notamment accueilli les artistes Anthony Drew et Lycinais Jean. En 2015, c’est avec les frères Sébastien et Meddy Anzala du groupe PLAY STUDIO, qu’il décide de poursuivre sa carrière.

Le Lifizmag est ravi d’avoir pu échangé avec ce jeune artiste ambitieux.

Photo crédit : Mostwantedcorp
  • Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Salut Mouss ! Moi c’est T-STONE, artiste afro-caribéen, âgé de 22 ans, originaire de la ville du Gosier en Guadeloupe. Je suis également gérant de la boutique POSTURE.

  • Quand as-tu commencé la musique ?

J’ai d’abord commencé l’écriture, sans aucune intention d’en faire un métier, principalement parce que je n’avais aucune idée de comment m’y prendre. Puis petit à petit, j’ai rencontré les bonnes personnes et cela m’a permis de tester mes textes dans un studio d’enregistrement et de tourner mon premier clip. C’était en 2013. Au passage, big up à Lesly Ursule et Jordan Catan.

  • As-tu toujours voulu en faire un métier ?

La musique a toujours été ma passion et mon rêve est de pouvoir vivre un jour de ma passion.

  • Y a-t-il d’autres artistes dans ta famille ?

Non je suis le premier. Cependant, il y a beaucoup de musiciens dans ma famille, ce qui m’a beaucoup aidé.

  • Que pense ton entourage de ta passion ?

Nous avons tous une passion qui nous anime. Pour certains ce sont les sports, la danse ou le théâtre. Moi, ma passion c’est la musique. Au début, mes parents n’étaient pas forcément pour. Maintenant, j’ai leur soutien et j’en suis fier.

  • Pourquoi le nom T Stone ?

Et pourquoi pas ? (rires). Comme la plupart des personnes qui possèdent un blaze, ce n’est pas forcément choisi, mais imposé. Moi en l’occurrence, c’est par le biais des amis de mon cousin (Stone). Etant petit, ils m’ont surnommé Petit-Stone, et c’est devenu Ti-Stone. Ensuite, j’ai simplifié en retirant le « i » au début de ma carrière musicale. Et cela a donné T-Stone ! Rien d’extraordinaire, aucun rapport avec la traduction directe en anglais (rires).

  • Si tu devais te décrire en deux mots, ce seraient lesquels ?

Passionné et déterminé.

  • Quels artistes t’inspirent le plus ?

Peu importe l’artiste, je suis un amoureux de la musique avant tout. J’aime beaucoup Bob Marley, 2pac par rapport à leurs textes. Chris Brown, Wizkid, Mr Eazi, Kalash pour ne citer qu’eux, sont des artistes que j’écoute régulièrement.

  • Avec quels artistes souhaiterais-tu collaborer ?

Je souhaiterais collaborer avec Beyoncé.

  • Le clip Olala est sorti en novembre dernier, et c’est un vrai succès. Parle nous un peu de plus de ce morceau ?

Un soir, je reçois un appel du compositeur MAGISTRAL BEATS qui me dit qu’il aime bien ce que je fais et qu’il voudrait collaborer sur un titre avec moi. J’ai accepté car je connaissais déjà le personnage donc on s’est vus, on a échangé nos idées, on a écouté quelques instrus et la vibe est venue toute seule, naturellement. OLALA … (rires) Merci à tous ceux qui ont partagé le clip.

  • Quelle est ta plus grande inspiration pour tes morceaux ?

Ma plus grande source d’inspiration est la femme. En effet, c’est une femme qui nous met au monde, on courtise les femmes, j’aime la femme (rires).

  • A quand le premier album solo ?

Nous mettons tout en œuvre pour satisfaire le public. De belles choses se préparent, c’est tout ce que je peux vous dire (sourire).

  • Parle nous de ta collaboration avec Jonathan Carbot ?

JoBoy est une personne formidable que j’ai rencontrée grâce au label CHABINE PROD. Actuellement, nous travaillons sur le développement de ma carrière. Il est professionnel, pointilleux et particulièrement exigeant. Big Up !

  • L’année 2018 a été dingue en matière de musique. Quel album t’a le plus marqué ?

En 2018, l’album qui m’a le plus marqué a été celui de Misié Sadik, « An silans ».

  • Pour toi, qui mérite le titre de l’artiste de l’année 2018 ?

Je répondrai Misié Sadik. C’est un artiste complet, engagé, proche de son public et de sa Guadeloupe. Et puis fidèle à lui-même, toujours aussi poignant dans ses textes.

  • T’as dû entendre parler de la rivalité entre Cardi B et Nicki Minaj. Que penses-tu de ces rivalités entre artistes ?

Il y a toujours eu cette rivalité entre les artistes. D’ailleurs, c’est ce qui fait le « game ». Un peu de piment n’a jamais fait de mal, tant que ça reste musical. Concernant Nicki Minaj et Cardi B, elles ont leur place toutes les deux.

  • Niveau perso, T Stone serait-il un cœur à prendre ?

Olala ! Touché mwen, gadé mwen, Olala … (rires).

  • Quelle est ta devise ?

« Ne crois pas en tes rêves, réalise-les. Meurs en ayant tout donné car tu n’emporteras rien avec toi. »

  • Un dernier mot pour nos lecteurs ?

MERCI pour tout et on se retrouve bientôt sur un de mes réseaux sociaux !

IG : tstone_officiel

Snapchat : tstonemusic

Facebook : tstonemusic

Twitter : tstoneoff

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s